Fiche : Quel taux de TVA pour mes prestations de traducteur ?

THÈME TVA
295 caractères
temps de lecture : 2 minutes
Déjà visionné par 892 internautes
Résumé :

Plus de soixante ans après sa création, la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) constitue le premier impôt en termes de rendement et le deuxième prélèvement obligatoire, derrière les cotisations sociales. Elle représente environ près de la moitié des recettes de l'État et finance plus d'un tiers de ses dépenses. Il existe plusieurs taux de TVA selon les secteurs d'activité.


Les ventes de produits et de prestations de service réalisées en France sont soumises à la TVA : le professionnel la perçoit puis doit la reverser aux services des impôts. La TVA est calculée sur le prix hors taxe (HT) à des taux différents selon la nature du produit ou du service et selon la localisation de l'opération. Elle représente la différence entre un prix HT et un prix TTC.


Traducteur Littéraire, Traducteur Technique, Traducteur Expert auprès des cours d'appel, quel que soit le secteur, le traducteur fait le lien entre des personnes qui ne lisent pas la même langue. Un travail qui nécessite de bien connaître toutes les nuances linguistiques.


Le traducteur est assujetti au taux de TVA  normal de 20 % sauf Le traducteur littéraire. Ce dernier est assimilé aux auteurs, en conséquence il est assujetti au taux intermédiaire de TVA à 10% pour les opérations relatives à des oeuvres de l'esprit.


TVA


4 taux de TVA s'appliquent en France métropolitaine :

  • Le taux normal de 20%  
  • Le taux intermédiaire  est de 10 % et s'applique entre autres sur l'hébergement, le transport, la restauration, les travaux de rénovation des logements, le travail des auteurs.
  • Le taux réduit est de 5.5 % et s'applique entre autres sur les produits de première nécessité tels que les produits alimentaires, les abonnements aux gaz et à l'électricité, les équipements et services pour personnes handicapée, etc.
  • Enfin, la TVA à 2.1% s'applique sur les médicaments remboursés et la presse.

La taxation des prestations réalisées par les traducteurs est également déterminée par la territorialité de la prestation.


Le traducteur exerce en libéral, souvent en entreprise individuelle. Fournisseur de prestations de service, il peut opter pour la franchise en base de TVA à condition de ne pas dépasser certains seuils de chiffre d'affaires annuels, ou pour le régime réel simplifié.

Les traducteurs concernés par la franchise en base de TVA doivent avoir un chiffre d'affaires HT annuel inférieur à 33 200 € pour les activités de prestations de service, en France métropole.

Ce régime permet de ne pas payer de TVA, et donc de ne pas faire de déclaration. En contrepartie, le traducteur ne facture pas la TVA à ses clients et ne récupère pas la TVA sur ses achats professionnels. De plus, il doit faire figurer la mention " TVA non applicable - article 293 B du CGI " sur ses factures et éventuellement sur ses conditions générales.

Le seuil est de 50 000 EUR pour les traducteurs domiciliés en Guadeloupe, en Martinique et à la Réunion.

Il est de 42 900 € pour les revenus des traducteurs littéraires. Assimilés aux auteurs, les types de travaux concernés sont les " traductions de livres, brochures et autres écrits littéraires et scientifiques, ou d'oeuvres cinématographiques et audiovisuelles ".
Au-delà de ces montants, ou en cas de dépassement deux années consécutives des seuils de 33 200 EUR, en France métropole, la TVA est appliquée dès le 1er jour du mois du dépassement.

Le traducteur passe donc sous le régime réel simplifié quand son CA HT annuel est compris entre 33 200 EUR et 238 000 EUR.

Le régime réel normal concerne le traducteur dont le CA HT annuel est supérieur à 238 000 EUR.

Au régime réel, le traducteur qui effectue ses travaux de traduction pour des clients domiciliés en France facture la TVA à 20%, exception faite du traducteur littéraire dont le client est un éditeur : le taux de TVA est alors de 10%.


En revanche, lorsque le traducteur effectue des prestations pour des clients situés au sein de l'union Européenne, 2 cas de figure se présentent :

Si son client est une entreprise assujettie à la TVA, les prestations sont facturées HT, cependant il doit déclarer ces prestations en transmettant à l'administration des douanes une Déclaration Européenne de Services (DES). Et le client européen est redevable de la TVA dans son propre pays.

Si son client est un particulier (ou une micro entreprise non assujettie à la TVA de son pays) il facture la TVA à 20%.

Les entreprises entretenant des relations commerciales avec des partenaires européens doivent disposer d'un numéro de TVA intracommunautaire.


Enfin, dans le cadre de prestations avec des clients hors UE, la prestation est taxable au taux de TVA en vigueur dans le pays du client, et la franchise en base pour les opérations réalisées en France est maintenue.

Rédigé le
Mis à jour le 2019-07-16 11:40
Sujet en rapport :
prestations service france / franchise base tva / france métropole tva / tva prestations / prestations service / service france / tva traducteur / franchise base / base tva / réel simplifié / france métropole / métropole tva / facture tva / traducteur réel / réel traducteur / entreprise tva / tva / prestations / traducteur / taxe / produits / service / france / services / prix /
avis-fiscal
VOUS AVEZ UNE QUESTION FISCALE ?
Demandez l'avis d'un expert-comptable
Via Webcam / Téléphone, vous pouvez poser vos questions à l'expert comptable.
39 € HT 30 Minutes Paiement CB / Paypal
Questions liées :

Toutes les fiches fiscales

Notez cette page
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
5.001
Twitter Facebook linkedin Comptatoo sur Twitch Comptatoo sur youtube comptableenligne

  • Sans frais cachés

    Nous nous tenons à notre proposition tarifaire


    Bilan, fiscalité, conseil expert-comptable. Tout est compris, rien à ajouter


  • Disponibilité

    Votre collaborateur dédié est toujours disponible pour discuter de vos problèmes et questionnements


    Disponible par téléphone, tchat, vidéoconférence, texto, email, votre collaborateur comptable est au garde à vous pour répondre à vos questions


  • Différence avec Expert-comptable traditionnel ?

    Aucune différence entre un expert comptable en ligne ou traditionnel


    Les experts-comptables sont soumis aux mêmes obligations, qu'ils travaillent essentiellement en ligne ou en local


  • Offre Generali / MON Comptable en ligne

    Disposez de tarifs préférentiels d'assurances


    Assurance logement : sans frais de dossiers & contrat sans franchise, Audit de la retraite complémentaire et de la protection sociale du gérant / PDG sans frais, Assurance auto : 2 premiers mois gratuit


  • Télé-déclarations comprises

    Nous télé-déclarons réellement votre fiscalité


    Le logiciel de compta gère les télédéclarations fiscales, réalisée par votre collaborateur expert-comptable dédié.


  • Transition

    Nous pouvons gérer la transition avec votre ancien expert-comptable


    Vous avez un désaccord avec votre expert-comptable, nous pouvons essayer d'arrondir les angles en le contactant